Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Trans-en-Provence.net

Agora virtuelle de Trans en Provence.

Les maux de l'abus des mots

Publié le 18 Juin 2021 par Trans-en-Provence.net in Départementales

Un tract de soutien de notre maire à une des équipes en lice pour les prochaines élections est distribué dans nos boites aux lettres. 
Les membres de cette équipe comme ceux des autres candidats méritent bien sûr notre reconnaissance pour leur engagement au service de la communauté. Cette réflexion indépendante ne vise pas à pousser les uns au détriment des autres.

Ne nous posons pas la question de savoir si notre maire a toute liberté de soutenir qui il veut...C'est déjà toute une question dont on pourrait débattre, les choix ne sont pas toujours si évidents.

Mais, certains s'étonnent :

  • que d'une part, il ne soutienne pas le titulaire sortant qui est de sa famille politique et qui durant son dernier mandat n'a pas ménagé sa peine pour obtenir de nombreuses subventions destinées à nos projets,
  • qu'il ne soutienne pas la  seule candidate titulaire de notre commune, transianne de droit, de cœur et de fait, investie dans la commune comme conseillère municipale minoritaire.

Cet article concerne une association de mots, volontaire ou non,  susceptible de brouiller les idées de certains en leur laissant penser à tort que la majorité transianne apporte avec lui, ce soutien.

Quand ce tract évoque la majorité de Trans en Provence, il s'agit , en fait, de celle constituée des membres du groupe majoritaire du conseil municipal et éventuellement...par extension, de ceux qui leur ont apporté leurs suffrages en 2020,
Ramenons cette « majorité » à sa juste représentation :
Elle a obtenu 1110 voix sur 4754 inscrits, soit 23,3 % des inscrits, loin de représenter ce que ce tract laisse penser !

Donc, il aurait été plus honnête et préférable d'écrire que le groupe majoritaire du Conseil Municipal de Trans en Provence apporte son soutien à telle liste....plutôt que la majorité de Trans en Provence...Car, il y aura peut-être de nombreux Transians ( une majorité ?) qui souhaiteront être représentés et que leurs aspirations soient défendues auprès des instances départementales par une des leurs.

Les maux de l'abus des mots
Commenter cet article